Le Vietnam est un bien grand pays, notre aventure y a commencé à Hanoï et vous trouvez tout notre parcours dans le nord, de Hanoï à Phong Nha, par ici.

 

Hué

Nous nous arrêtons à Hué pour y découvrir la cité impériale. La majorité des bâtiments historiques ont été détruits pendant la guerre du Vietnam mais ceux qui restent donnent un bon aperçu de l’histoire locale et de l’influence chinoise.

Ce qu’on a vraiment adoré dans les environs, c’est le parc aquatique abandonné de Ho Thuy Thien. On se promène dans un lieu figé depuis 10 ans car le site a été ouvert au public de 2004 à 2006 avant d’être abandonné n’étant pas assez rentable. Depuis le lieu a été vandalisé et la nature reprend doucement ses droits sur le simulateur, l’aquarium, l’auditorium… Les photographes amateurs vont être comblés !

 

Hué – Hoi An en moto

Le Vietnam est le pays de la moto et nombreux sont les voyageurs qui achètent une bécanne pour rallier les deux extrémités de ce grand pays. Nous, et nos fesses, avons préféré louer des motos à la journée et sur les conseils d’autres voyageurs, nous avons effectué le 150km entre Hué et Hoi An. Nous avons loué une moto semi-automatique (125cc upgradé 135cc) chez Motorvina qui, pour 25 $ , transfèrent nos valises jusque Hoi An et offrent une assistance.

La journée est passée à sillonner les routes en contournant deux lagunes, en cherchant les routes secondaires pour prendre les cols au lieu des tunnels et avec différents arrêts mémorables. Premièrement, les éléphants waterfalls, une grande chute d’eau en plusieurs niveaux où les locaux ont installé des cabanes pour touristes. C’est assez particulier et on a préféré se trouver un rocher sur le côté pour observer ce clubmed local en profitant de l’eau délicieusement rafraîchissante sous un soleil de plomb (38°C tout de même!).

Nous mangeons un bout au Hai Van Pass, un col qui offre une superbe vue avant de reprendre la route vers Hoi An en passant par Da Nang, une de plus grandes villes du pays. On y a un bon aperçu de la côte et de l’heure de pointe est impressionnante tant il y a de motos dans chaque recoin. Un arrêt classique sur ce chemin sont les marble caves, mais le soleil baisse à l’horizon donc on pique directement sur l’arrivée. on est partis de Hué à 9h30 et arrivons à Hoi An vers 18h30.

 

Hoi An

Que dire de cette ville si ce n’est qu’elle est notre préférée de ce tour du monde, avant même Valparaiso, Arequipa, San Francisco ou encore Sydney !

Il fait bon de se balader en fin d’après-midi et en soirée lorsque toutes les lanternes des magasins s’allument et illuminent les rues et façades de toutes les couleurs. Un vrai plaisir pour les yeux et pour les photographes. Un autre moment magique est tôt le matin, lorsque la ville s’éveille, alors que les locaux sortent manger et que les touristes dorment encore.

La ville est également réputée pour les vêtements sur mesure… Méfiez vous car on ne comptait rien acheter et on a fini par faire un colis pour la Belgique. En voyant le prix des robes, j’ai craqué pour deux robes de cocktail, une robe d’été et une veste en laine. Le tout sur mesure pour moins de 100USD… On en a profité pour acheter quelques souvenirs et envoyer le tout à la maison.

Côté logement, Hoa Binh Hotel nous a comblé par son buffet petit-déjeuner et sa piscine intérieure pour seulement 6USD/pers en dortoir de 4. Côté nourriture, les meilleurs Ban Mi de la ville, voire du pays, sont chez Queen of Ban Mi pour que 20.000vnd.

Dalat

La destination de vacances des Vietnamiens qui cherchent à fuir la chaleur de Hoi An ou le bruit de Ho Chi Minh Ville. Elle a été construite pendant les années de colonisation françaises, ce qui se remarque dans l’architecture de certains bâtiments. Située dans les montagnes, elle a une vingtaine de degrés en moins que Hoi An et le soir,  nous ressortons nos pulls du fond de nos sacs.

La ville est assez petite et sympa pour se promener, surtout au bord du grand lac Xuan Huong. Les touristes, principalement vietnamiens, y font un tour en pédalo en forme d’oie pendant que d’autres se promènent sur la berge.

Dans le centre, il ne faut pas rater la Crazy House, une maison construite sans les plans géométriques habituels avec un soupçon de style Gaudi (40.000vnd/pers.). On y retrouve des couloirs, escaliers, des petits coins entrelacés dans tous les sens. Rien est régulier, rien n’est logique, tout est selon la petite touche de folie que la propriétaire, architecte, a imaginée pour se rapprocher de la nature.

Nous sommes également passés par la gare de Dalat, construite en style art-déco. Elle n’est plus utilisée depuis des années. Avec ses vieilles locomotives, son style, et ses petits marchands, elle vaut un petit coup d’œil. Comptez 5000vnd/pers. pour l’entrée.

Le dernier endroit dans le centre de Dalat que nous avons adoré, c’est le Maze Bar. Ce bar est également appelé le 100 roofs et on ne sait dire lequel de ces deux noms il porte le mieux. Il aurait également pu être nommé le Crazy Bar à l’instar de la Crazy House car c’est la même idée : des tunnels, des recoins, de la déco absurde et le tout sur plein d’étages. On vous conseille vivement d’aller vous y perdre un peu. Notre seul regret est de ne pas avoir été avec certains de nos amis fous pour y faire un cache-cache.

Dans les environs de Dalat, nous avons été découvrir la pagode de Linh Phuoc, faite de milliers de mosaïques. Elle est impressionnante par son style, tellement différent des autres pagodes, et en plus, elle est gratuite. On y retrouve des galeries de Boudhas, le plus grand bouddha en fleur et dans les caves ainsi qu’un circuit de l’enfer (dans le style maison des horreurs, ne ratez pas ça).

Le lac Tuyen Lam et la pagode Truc Lam Zen sont idéales pour une sortie nature. Entourée de pins, ce grand lac à un air suédois qui fait plaisir.  Grâce à Maps.me, on a été trouver une petite ballade le long du lac. (Maps.me un jour, Maps.me toujours)

Dans les environs, il y a également les chutes de l’éléphant ou le mont Lang Biang mais nous n’avons pas poussé jusque-là.

Pour ce qui est du logement, on ne peut que vous recommander le Pretty Backpackers Hostel (5 $ /pers. en dortoir de 8). Auberge neuve, propre et pratique, accueil chaleureux avec petit-déjeuner inclus. On peut y manger le soir pour 3 $ un repas de famille partagé avec tous ceux qui y logent.

Pour la nourriture, on s’est naturellement arrêtés à la boulangerie Lien Hoa et on a dégusté un hotpot succulent au Tu Anh’s. La propriétaire est très chaleureuse (un peu trop ? ) et en basse saison, elle descend bien ses prix.

 

Ho-Chi-Minh Ville

Une journée et demie sur HCMV nous a permis d’avoir un aperçu général sur cette ville, qui ne nous a pas vraiment conquis. C’est une très grosse ville et dans le centre la circulation est très dense, ça en devient compliqué de traverser les nombreux grands axes.

La première après-midi, nous avons été jeter un coup d’œil à la cathédrale, à la poste centrale et au piétonnier Nguyen Hue près de la statue de Ho-Chi-Minh. La cathédrale néo-romane semble hors du temps ou plutôt hors de l’Asie, et la poste centrale de style coloniale est majestueuse de l’intérieur comme de l’extérieur, avec de grandes cartes peintes du Vietnam et un gigantesque portrait de Ho-Chi-Minh. Le piétonnier possède une ambiance bien à elle avec des marchands ambulants, des gens qui font leur jogging ou qui flânent parmi les boutiques.

Dans cette ville, il y a deux musées que l’on a trouvés indispensable à faire : le palais de la réunification et le musée des crimes de guerre.

Le palais de la réunification date des années 1960 et plusieurs chefs d’états du Vietnam du sud y ont résidé. Le palais est de temps en temps utilisé pour des réunions politiques, mais la plupart du temps la majorité de ses salles sont ouvertes au public et semble figé depuis 1975. On y découvre des bureaux présidentiels, salles des réceptions, appartements privés, le bureau des cartes, une bibliothèque  mais également les cuisines, un cinéma, une salle jeux et un bunker, le tout dans un style années 70. L’entrée est à 40.000vnd, pour une bonne heure et demie de visite avec des explications en français et en anglais.

Le musée des souvenirs de guerre, anciennement appelé le musée des crimes de guerre chinois et américains, plonge tous les visiteurs dans un silence respectueux face aux récits, photographies et objets présent dans les différentes salles. Ce musée n’a pas la même censure que les autres et mets en avant la brutalité de la guerre du Vietnam, en autres envers les civils. Dans les différentes salles, on découvre une exposition de photographies prises par des représentants de presse de toute nationalité, dont américain. On en apprend  plus sur l’agent orange, un gaz toxique qui a amené énormément de malformations à la génération suivante. On découvre des affiches de propagandes pour la paix et des armes parfois expérimentales. A l’extérieur, on peut voir des chars et on découvre comment les prisonniers étaient gardés, mutilés ou tués dans la prison d’une île proche. Ce musée ne laisse personne indifférent. L’entrée est à 15.000vnd/pers. avec des explications en anglais principalement.

Nous avons profité de notre passage à HCMV pour aller à l’ambassade du Cambodge pour y faire nos visas. Il existe trois façons de faire son visa :

  • En ligne > Il faut savoir à l’avance sa date d’arrivée et passer par certaines frontières spécifiques car tous ne reconnaîtraient pas le evisa. C’est 35 USD (30 le visa et 5 de frais administratifs)
  • A l’arrivée > Le monsieur du bus vous demandera également 35 dollars.
  • Au consulat > Il n’y a pas de frais à payer, donc c’est 30 dollars. Il faut déposer son passeport avant 10h pour le récupérer à 16h. Seul bémol, si on paye en dongs, est qu’ils demandent 750.000, ce qui fait plutôt 33 dollars que 30… notre bon plan l’est donc un peu moins avantugeux que ce qu’on espérait.

Pour ce qui est du passage de la frontière et des nombreuses arnaques qui sont sensées s’y dérouler, on a rien eu !  On a pris un bus de HCMV à Phnom Phen avec la compagnie Long Phuoc Cambodia pour 180.000vnd/pers. Dans le bus, on a donné nos passeports au responsable du bus qui s’est occupé de tout, le passage n’a pas pris 15 minutes.

 

 

==> Les photos ! <==