ROUTE 66

Kingman, Arizona, USA

La route 66 traverse une bonne partie des Etats-Unis (de Chicago à Santa Monica), il est donc rare que les gens la fassent entièrement. Nous avons fait une petite partie entre Los Angeles et le Grand Canyon avec un arrêt à Needles et un autre à Kingman. Needles est très typique, perdue dans le désert Californien. Kingman, en Arizona, est l’étape touristique de la route 66, on y trouve un musée et des bistros qui ont gardé leur authenticité.

 

 

GRAND CANYON NP

Yavapai Point, Grand Canyon NP, USA

On a beau savoir que le Grand Canyon est immense, il est impossible de ne pas être sidéré quand on le voit de nos propres yeux. Il existe différents chemins de randonnée, le plus connu étant le Rim Trail qui longe la falaise sud avec plein de points de vue. Idéal pour découvrir une première fois le paysage et se poser pour regarder le coucher du soleil, mais trop touristique. Nous avons donc également décidé de prendre une journée afin de faire le Bright Angel Trail jusque Plateau Point qui se trouve dans le canyon (le plus long trek d’une journée, sinon il faut rester dormir dans le canyon et donc avoir un permis). C’est un aller-retour qui selon le parc prend 8 à 12 heures de marche, avec 1000m de dénivelé à descendre, puis à remonter. L’idéal est de partir tôt le matin pour éviter de marcher durant les heures « très » chaudes. Nous avons commencé la descente vers 8h, sur des chemins bien aménagés et avec de superbes vues, pour arriver à Plateau Point vers 10h30. On s’y sent tout petit au milieu du Canyon et on peut y voir le Colorado qui s’écoule dans le fond du Canyon et de nouvelles vues superbes de l’intérieur du Canyon. En remontant on s’arrête à Indian Garden, un petit oasis au milieu du désert, idéal pour manger un bout et profiter de l’ombre avant de remonter. La montée est rude, heureusement qu’on peut trouver de l’eau fraîche et de l’ombre à deux petits abris. A 15h nous étions remontés, donc en 7h environ. Le Bright Angel Trail est vraiment une randonnée à faire, mais il faut avoir de bonnes jambes.

 

MONUMENT VALLEY (Navajo Tribal Park)

Monument Valley Navajo Tribal Park, Utah, USA

Bienvenue au pays des cowboys et des indiens ! Monument valley représente particulièrement bien l’image que l’on se fait du Far West avec un paysage désertique et les trois fameuses buttes (East Mitten, Merick et Elephant). Il est possible de faire un tour en voiture, nous avons préféré faire une promenade à pied avant de planter notre tente dans le camping du parc, avec une vue imprenable pour observer le coucher et le lever du soleil. L’endroit est magnifique et unique mais il n’est pas nécessaire d’y rester longtemps : une après-midi et une nuit sont largement suffisantes.

NB : Nous n’avons décidé de ne pas faire Antilope Canyon bien que nous passions devant. En effet, les bonnes heures pour admirer les couleurs sont entre 11h et 15h (en-dehors de ces heures, le soleil ne « descend » pas dans le canyon et il n’a donc que très peu d’intérêt, surtout quand on voit le prix de 50$), or nous nous y trouvions vers 9h.

 

BRICE CANYON NP
Réel coup de cœur pour ce parc national ! Le cadre est difficile à décrire, on retrouve un amphithéâtre de pointes rocheuses, tels des totems qui surveillent la vallée dans laquelle se trouve une forêt presque enchantée. L’idéal est d’aller voir le lever du soleil à Sunset Point puis d’aller se promener dans le canyon. Nous avons fait la boucle de 4 heures avec Navajo Loop Trail, Peekaboo Loop Trail et Queens Garden Trail. Les quelques dénivelés sont vites oubliés avec la beauté qui nous entoure.img_0287

 

ZION NP

img_0311La meilleure façon de découvrir la grandeur de Zion est d’arriver par le tunnel Est, car on émerge dans une vallée superbe dont les falaises font plus de 700m de haut. En été, les voitures sont interdites sur la route de la vallée mais le système de shuttle gratuit est très efficace avec des informations lors du trajet et s’arrêtant à chaque début de randonnée. Le trail le plus connu est Angels landing mais il était fermé lors de notre visite. Le ranger nous a conseillé Observation Point Trail qui est, selon lui, bien plus beau. La vue est en effet superbe. Nous avons enchainé avec Weeping Rock Trail, Kenyata Trail et Emerald Pools Trails. En fin de journée nous avons fait une partie du Riverside Walk, une randonnée dans la rivière pour remonter le canyon. Toutes les randonnées sont très sympas.

 

LAS VEGAS

img_0447Las Vegas, la ville où tout est possible ! La ville où tout est exubérant, étonnant, grand, impressionnant, lumineux, etc. On y voit des riches prêts à dépenser une fortune mais également beaucoup de pauvres et puis les nombreux touristes. Nous avons fait le tour de tous les grands casinos : Paris, The Venitian, The Bellagio, Treasure island, Luxor, etc. Ils ont chacun leur propre décoration et sont remplis de tables de poker, blackjack, roulette et de machines à sous. La fin de soirée, nous l’avons passée Downtown qui est plus retro et vaut le détour. On y retrouve une ambiance plus multiculturelle avec les casinos les plus anciens et la possibilité de jouer de plus petites sommes. Notre avis est que cela mérite d’y passer une après-midi / soirée, et qu’on y retournera quand on sera millionnaires.

 

DEATH VALLEY NP

_dsc0594Ce parc national porte bien son nom : étendue déserte avec plus de 40°, on n’aimerait pas y rester trop longtemps hors de la voiture et de son air conditionné indispensable. On fait le Twenty Mule Team Canyon Drive, Zabriskie Point, Artists Drive, Badwater (- 86m sous le niveau de la mer), Devils Golf Course et Furnace Creek. En fait, tous les points de vues accessibles en voiture et ne nécessitant pas de marcher trop longtemps dans la fournaise. Personnellement, on n’en garde pas un souvenir impérissable…

 

SEQUOIA NP

_dsc0614La différence entre la Death Valley et Séquoia est frappante : on passe d’un lieu aride et torride, sans âme qui vive à une forêt bien plus fraîche remplie d’ours. Sequoia NP est un changement très agréable pour se promener entre des séquoias géants et plein d’écureuils. On y retrouve le Sherman Tree, l’arbre le plus gros du monde en m³ de bois. Randonnée que nous avons faite : départ depuis le Giant Forest Museum (1954m) vers The Hanging Rock et Moro Rock (2050m). Retour via Sequoia Trail (5h) où nous apercevons un ours au loin.

 

YOSEMITE NP

_dsc0667Le Yosemite NP est le repère des grimpeurs (et des randonneurs) car il n’est pas trop loin de San Francisco. Comme dans beaucoup de parcs, il est possible de combiner différentes randonnées pour avoir la longueur souhaitée. Nous avons décidé de faire une combinaison de 23km avec la montée jusque Glacier Point (2199m) par le Four mile trail puis le Panorama trail qui nous amène au Nevada Fall et Vernon Fall. Ceux qui souhaitent faire la montée de fameux half-dome doivent réserver à l’avance car le nombre d’entrée est limité. Le parc est superbe, mais dans le même style d’environnement nous avons préféré Zion, qui offre des randonnées plus diversifiées et une meilleure organisation.

A savoir : il est difficile de trouver une place dans un camping sans avoir réservé à l’avance car ils sont très souvent complets. Pour avoir une place dans le camp 4, qui est « first come, first served », nous avons dû faire la file tôt le matin et avoir un coup de chance car certains n’hésitent pas à dormir devant le guichet.

 

SAN FRANCISCO et SILICON VALLEY
Comme nous avons la chance d’avoir un point de chute à Menlo Park, nous commençons par la Silicon Valley avec une promenade dans Menlo Park, Palo Alto puis la visite de l’université de Stanford et le site Google. Ce sont des coins très sympas et assez différents de ce que l’on connaît. Stanford et Google nous donnent l’impression d’être dans un film.

Nous avons choisi de faire le centre de San Francisco en deux jours. C’est suffisant pour avoir un aperçu mais trop peu pour pouvoir faire des musées ou Alcatraz, malheureusement nous n’avons pas plus de temps.

Le premier jour nous nous promenons dans à Union Square, Chinatown, Pier 39, Fisherman’s Wharf, Gillardeni, _dsc0736Mechanics Museum, Lombard Street et Coit Tower. Le tout est possible à pied, mais il existe assez de transports en commun pour ceux qui veulent. Le deuxième jour nous prenons le pass d’un jour pour les transports en commun ce qui nous permet d’aller jusqu’au Golden Gate Bridge. Il est dommage de se contenter uniquement du premier point de vue, mieux vaut marcher pour traverser le pont et aller jusqu’au point de vue de Batterie Spencer d’où la vue est superbe avec le Golden Gate et la ville de San Francisco. En bus, nous rejoignons le Golden Gate Park et Haigh-Asburry, un quartier hippie assez coloré. Le pass nous permet de prendre le Cable Car, le vieux tram que le voit dans les films. Pour clôturer en beauté, nous avions réservé des tickets pour voir un match de baseball au AT&T Park Stadium, une belle expérience avec une belle vue sur la baie.

Conseil logement : il faut veiller à ne pas se retrouver dans les quartiers à risques tels que Tenderloin car il y a beaucoup d’agressions la nuit. Mieux vaut payer plus cher son logement et éviter une mauvaise expérience.

 

PACIFIC COAST HIGHWAY (Highway 1)

_dsc0779La meilleure façon de rallier San Francisco à Los Angeles est de prendre la Highway 1, bien que cela prenne un peu plus de temps les paysages sont superbes. Nous avons rejoint la route du Pacifique à hauteur de Passadena et comprenons très vite que nous allons faire de nombreux arrêts pour observer la vue sans risquer de provoquer un accident de voiture. La plus belle partie est sans conteste Big Sur, avec des falaises surplombant l’océan et la possibilité de voir de nombreux lions de mers et des pélicans. Santa Barbara et Malibu méritent de s’arrêter pour se promener un peu sur la plage.

 

_dsc0826

Los Angeles

Dernière étape de notre roadtrip aux USA ! Beaucoup de monde conseille de le faire en voiture, nous avons choisi de rendre la voiture dès notre arrivée et de se débrouiller avec les transports en communs. C’est  plus lent mais on peut accéder à tout sans trop de soucis. N’étant pas de grands citadins, nous avions prévu 2 jours :

Premier jour, on commence par la visite des studios de Sony Pictures (Men in Black, Ghostbusters, Spiderman, …). Visite intéressante de 2 heures, si vous avez une journée à consacrer à un studio mieux vaut faire Universal Pictures qui fait également parc d’attraction. L’après-midi nous allons découvrir Hollywood et le fameux Walk of Fame qui nous trouvons un peu décevant car il y a plus de 2000 célébrités représentées, donc beaucoup d’inconnus.

Le deuxième jour nous nous promenons dans Venice Beach et ses canaux avant de marcher sur la digue jusque Santa Monica. Les plages de sables blanc et les palmiers rendent les lieux très agréables. On y retrouve des skateurs, des rappeurs, des artistes, des bimbos, des hippies, des Mr. Muscle, etc. Une très chouette ambiance qu’on retrouve, une fois de plus, dans divers films ou séries.

Notre périple américain aurait dû s’arrêter là, mais nous l’avons un peu prolongé car l’aéroport de Fort Lauderdale où nous devons faire escale, fut fermé à cause de l’ouragan Mathew. On n’a pas pu vraiment se plaindre de devoir passer une journée à se reposer sur les plages de Venice Beach !

 

>>> PHOTOS <<<