https://www.shutterstock.com/fr/image-photo/travel-budget-vacation-money-savings-glass-331662818

Une question qui revient souvent ou bien que beaucoup de personnes n’osent pas vous poser de peur d’être impertinent : combien cela vous a coûté ce petit bonheur autour du monde ? A vrai dire, c’est une très bonne question à SE poser assez tôt dans le processus de réalisation de son projet de voyage (logiquement, avant même de prendre la décision de partir). En effet, après l’euphorie de tout quitter, il y a le retour à la réalité où il faut casser sa tire-lire et compter son épargne.

Avant de faire des « savants » calculs de budget, nous avions lu plusieurs blogs de voyages. Ceux-ci revenaient en général autour d’un budget de 15.000€ par personne pour un voyage de 12 mois en passant par les destinations classiques (Asie du sud-est, Australie ou Nouvelle-Zélande, Amérique du sud). Celui-ci s’est confirmé dans notre cas pour 11 mois de voyage. Outre ce montant de 15.000€/pers. mentionné, nous avons également retenu que si tu n’es pas « capable »(1) de sortir 12.500€ de ta poche, tu risques fortement de te refuser bons nombres d’activités locales et de ne pas profiter de ton rêve comme tu le voudrai (c’est con d’aller aux temples d’Angkor si tu dois te refuser le pass d’entré de 3 jours parce que tu n’as pas 70$). Bref, c’est déjà une petite somme mais à partir du moment où tu sais être économe et patienter le temps nécessaire, il ne faut pas avoir gagner le Lotto ou être fils de PDG pour pouvoir faire le grand saut.

© www.tourdumondiste.com

 

(1) Par « capable », cela signifie qu’en cas de pépin, le voyageur peut sortir l’argent nécessaire pour gérer le problème. Par contre, un voyageur peut posséder cette somme mais décider ne pas le dépenser afin de se sentir plus terre à terre, plus proche des locaux ou bien même plus aventurier.

 

CALCUL DE NOTRE BUDGET (tous les montants sont exprimés par personne)

Pour qu’il tienne un peu la route, il faut déjà avoir une idée de la durée totale du voyage (à +/- 1 mois), des pays visités et de la durée par pays visité. Votre budget sera divisé en différents postes :

  • Avions: via Google Flights (2600€ pour faire Paris > Los Angeles > Lima / Buenos Aires > Sydney > New Delhi / Pékin > Moscou via transsibérien > Bruxelles). Finalement, comme vous pouvez le lire sur notre page « Notre itinéraire », notre planning a considérablement changé au fur et à mesure que notre projet se concrétisait et le budget pour ce poste à très légèrement diminué (2450€) malgré qu’on ait pris des bonnes compagnies. L’astuce réside dans la flexibilité des dates.
  • Equipements: en listant des principaux équipements qui nous manquaient et en allant voir leur coût sur les sites des grands magasins (Décathlon, AS Adventure). Il ne s’agit pas de tous lister (cela arrive plus tard dans l’organisation du voyage – cf. notre page « Préparation ») mais seulement les objets importants/coûteux qu’ils te manquent (veste, chaussures, sac à dos, ordi portable, appareil photo, tente, …) et non les accessoires futiles mais utiles (cotons de tige, slips, …). Vu que nous avions déjà fait pas mal de randonnées auparavant (dont 3 semaines en Asie Centrale moins d’un mois avant notre grand départ J), nous avions déjà quasi tout et donc mis ce poste à 100€. Cependant, nous n’avions pas compté qu’il y aurait des vêtements et un GSM à remplacer durant le voyage. Heureusement, nous n’avons pas été victime de vols et donc ce poste ne sait pas vu augmenter considérablement (450€). Si vous n’avez jamais fait de grand(s) voyage(s) ni de randonnées en autonomie auparavant, vaut mieux budgétiser cela à 750€ (voire >1000€ si vous devez acheter des appareils multimédias).
  • Santé: Pour budgétiser cela, il faut tout d’abord lister les vaccins dont vous avez besoin ainsi que les vaccins dont vous êtes à jour (normalement, vous avez un petit carnet complété par votre médecin généraliste). Plus d’informations sur les vaccins à faire, consulté notre page « Les Vaccins ». Etant tous les deux à jour pour nos vaccins habituels, il juste fallu se faire vacciner contre la fièvre jaune (la seconde dose afin d’être immunisé à vie), la fièvre typhoïde et l’encéphalite japonaise (nous n’avions pas envie de se préoccuper des moustiques). Nous avons dépensé 200€ (ayant des médecins dans la famille, nous avons bénéficié des tarifs préférentiels). Si en plus de cela, vous devez vous remettre à jour pour les vaccins habituels et que vous n’avez pas d’ami médecin, comptez 400€.
  • Sécurité: Ce poste comprend les assurances et les visas. Pour les premières, voir notre page « Assurances Voyages ». Comptez 450€ pour être assuré complètement à l’exception des sports extrêmes et de l’assurance annulation (rajouter 25€). Quant aux visas, le blog Backpackadeux.com détaille parfaitement leur prix selon les pays visités et la durée du séjour (!! Les prix renseignés sont pour les français). Cela nous est revenu à 450€ (incluant les 310€ payés pour le WHV australien mais plus les visa d’Inde, de Chine et de Russie).
  • Vie sur place: via le planificateur A-Contresens. Ce petit outil est un énorme must pour préparer son voyage. Vous encodez vos différentes étapes, le nombre de jour que vous restez et le planificateur vous donne votre budget total ainsi que le budget par pays. Cela reprend le coût de la vie sur place (nourriture, logements, activités, transports locaux) mais n’inclus pas les frais dus aux vols, aux équipements ou aux visas. Les coûts sont calculés sur base des dépenses encodées par d’autres voyageurs. Comme le montre le tableau ci-dessous, ils tiennent la route dans notre cas. Les écarts viennent principalement du fait qu’on a changé de mode de voyage (dodo en campervan, craquages car des amis étaient venus nous accompagnés, PVT, …). Au final, nous avions budgétisé 300€ et nous sommes arrivé à 10.900€.

© www.tourdumondiste.com

 

ENCODAGE DE NOS DÉPENSES

Toutes nos dépenses de voyages ont été consignées dans un tableau Excel. A chaque achat ou retrait, Guillaume griffonnait la dépense dans un bloc-notes. Puis dès que le temps lui permettait, il les retranscrivait dans le tableau Excel ci-dessous en y indiquant :

  • La date de la dépense. Lorsque cela ne concernait pas un pays en particulier comme par exemples les vols internationaux, les équipements généraux les vaccins ou bien qu’il s’agissait d’une dépense non liée à la vie quotidienne du pays comme un visa, nous indiquons « Multiple » ;
  • Le pays;
  • Le thème (activités, assurances, banque, communication, équipement, logement, nourriture, santé, souvenir, transport, visa)
  • Le montant en devise locale;
  • Le montant en euro;
  • La description de la dépense;
  • Le mode de paiement (cash ou carte de crédit) ;
  • Un éventuel commentaire.

 

Par la suite (seulement à partir de l’Australie), nous nous sommes enfin décidés à utiliser la technologie de cette décennie : l’appli Handtrip (voir notre page « Nos 5 applis indispensables »). Celle-ci est très pratique, très intuitive et les informations encodées peuvent être exportées vers Excel (un énorme plus pour Guillaume qui fan d’Excel à telle point qu’il crée des tableaux pour tout et n’importe quoi).

 

LES STATISTIQUES DE NOTRE TOUR DU MONDE

Coût de la vie sur place (= nourriture + logements + activités + transports locaux)

 

Modes de paiement

80% de nos paiements ont été effectués en cash après voir effectué des retraits dans les ATM. Les pays où on a fait chauffer le plus notre carte de crédit furent l’Australie et les USA tandis que le Myanmar, le Cambodge et la Bolivie sont les pays qui aiment encore le plus la monnaies « sonnantes et trébuchantes ».

 

Frais de retrait aux distributeurs 

Avec la majorité des banques belges et françaises, à chaque fois que vous retirez de l’argent hors zone EU grâce à une carte de crédit ou une carte bancaire, des frais fixes propres s’appliquent (dans notre cas, ils étaient de 2,5€). De plus, d’autres frais fixes liés à la banque possédant l’ATM peuvent se rajouter (cf. liste ci-dessous). Dès lors, lorsque vous vous rendez à un distributeur, veillez à retirer le maximum d’argent possible.

LE MOT DE LA FIN

L’argent est un sujet de polémique qui refait surface régulièrement sur les forums et groupes Facebook de voyages. « Je ne pense pas qu’il y ait bons ou de mauvais budgets pour un tour du monde […] ».

Je dirai qu’on peut voyager avec autant d’argent qu’on le souhaite (ou qu’on en ait) tant que celui-ci n’altère pas le comportement du backpacker (ne pas prendre la peine de comparer les hôtels, …) et que cet argent vous propose systématiquement des solutions toutes définies et faciles (alors une croisière sera plus appropriée pour vous). Par exemple, si vous refusez de dormir une ou l’autre nuit à l’aéroport (par terre ou sur une banquette), dans une gare des bus ou bien même dans un bus car vous vous en foutez de dépenser de l’argent pour quelques heures dans un hôtel, c’est que vous n’êtes pas prêt à être backpacker.

Après, il ne faire attention à pas rentrer dans le faux concours débile inverse : voyager avec le moins possible. J’ai eu l’opportunité de faire la Tanzanie, le Népal et l’Inde en mode très petit budget. C’est très intéressant mais parfois, on se refuse des activités rien que parce que c’est trop cher. Dans notre tour du monde, on avait quelques envies bien définies (plongées, ascension, match de baseball, moto …) et c’est con de louper toutes ces opportunités locales simplement parce qu’on n’a pas assez d’argent.

 

Lire aussi : 8 bons plans pour voyager pas cher