Sujet inévitable quand on prépare un tour du monde : les vaccins ! Pour prendre notre décision, nous avons pris le temps de bien nous renseigner car les avis sont divergents et les facteurs à prendre en compte nombreux : durée du séjour, régions, climat (mousson), façon de voyager (sous tente ou hôtel 5 étoiles), etc.

Nous avons donc fait un tour sur le site de l’Organisation Mondiale de la Santé, regardé les choix d’autres tour du mondistes et discuté avec un médecin du voyage.

 

vaccin_900x500

Vaccins habituels :

Première étape, vérifier notre carnet de vaccination et se mettre en ordre si nécessaire. Dans les vaccins habituellement fait nous avons le tétanos, l’hépatite A et B, la diphtérie, la polio et le trio rougeole-rubéole-oreillons. Ceux-ci sont en général fait en début d’enfance et certains sont obligatoires. Nous étions en ordre sauf pour l’hépatite A de Nathalie. Comme l’Hépatite A s’attrape par de la nourriture infectée, nous avons fait le rappel. Quand on mange du street-food autour du monde, on ne peut garantir la provenance !

 

Vaccins de voyage :

Selon les pays et les saisons, certains vaccins sont obligatoires ou conseillés. On vous fait donc un petit tour d’horizon avec notre décision.

– Fièvre jaune : La fièvre jaune est une maladie hémorragique virale aiguë transmise par des piqûres de moustique. Le vaccin est obligatoire dans un certain nombre de pays et il est maintenant valable à vie s’il est à l’âge adulte. Normalement nous n’allons pas dans des pays où il est obligatoire, mais il est vivement conseillé pour le Pérou, la Bolivie et l’Inde. Guillaume l’ayant fait à l’âge adulte n’a pas dû le refaire, mais le mien datait de 1998. Le vaccin est efficace à 99% et est à faire dans un centre spécialisé car il est prescrit uniquement par un médecin du voyage.
– Fièvre typhoïde : La fièvre typhoïde est une infection bactérienne transmise lors de l’ingestion d’aliments ou d‘eau contaminée. Le vaccin est conseillé lors voyages prolongés dans des pays moins industrialisés tels qu’en Asie ou en Amérique du Sud. Nous avons décidé de le faire car nous seront longtemps dans des zones à risque et qu’il n’est pas trop cher (26€).sante_vaccins-pour-letranger
– Encéphalite japonaise : L’encéphalite japonaise est une maladie transmise par des piqûres de moustique, principalement lors des périodes de mousson. Nous avons longtemps hésité de le faire car la maladie est rare, mais une fois qu’on l’attrape le ta
ux de mortalité est élevé. Le prix est également très élevé (83€/dose, 2 doses à faire). Comme nous serons en Asie pendant la mousson, nous avons fini par faire le vaccin.
– Rage : La rage est une maladie infectieuse virale presque toujours mortelle et transmise par des morsures ou griffures d’animaux porteurs de la maladie. Le vaccin permet de gagner quelques heures, mais n’est pas suffisant pour éviter la maladie. En cas de morsure, il faut immédiatement se rendre à l’hôpital le plus proche pour se faire vacciner à plusieurs reprises. Nous avons choisi de ne pas le faire, sachant que nous n’allions
pas aller nous frotter à des chiens enragés et que le vaccin n’empêche pas la maladie. Le vaccin coûte 40€ environ.

En conclusion, nous avons remis à jour nos vaccins habituels et y avons ajouté la fièvre jaune, l’encéphalite japonaise et la fièvre typhoïde. Il est évident que chaque voyageur fait ses choix selon ses critères et qu’il n’y a pas de bon ou mauvais choix. Pour notre part, on est partis pour la sécurité, en sachant qu’on aura d’office des piqûres de moustique et que l’on compte bien manger du street-food un peu partout !