ASSURANCESCoñpagnies de location de voitures

Être correctement assuré pour sa location de voiture est l’un des points les plus importants à vérifier. En effet, en cas d’accident impliquant un tiers, les dommages et intérêts à payer peuvent vite atteindre des montants très élevés !

Vous verrez que le tarif proposé par la compagnie inclut des assurances de bases et des assurances optionnelles. Voici les explications et conseils à propos de chacune d’entre elles :

  • LI (Liability Insurance) = TPL (Third Party Liability) :

C’est l’assurance responsabilité civile, obligatoire lors de la location du véhicule.

Elle est systématiquement incluse dans le tarif. Malheureusement, sa couverture est faible (5000$ généralement) et est totalement insuffisante si vous blessez des personnes (surtout si elles décident de porter plaintes contre vous, ce qui est souvent le cas aux USA).

! Doit impérativement être complétée par une SLI (voir ci-dessous).

  • SLI (Supplemental Liability Insurance) = LIS (Liability Insurance Supplement) = ALI (Additional Liability Insurance) = EP (Extended Protection) :

Il s’agit de l’assurance complémentaire en responsabilité civile, qui offre, généralement, une couverture juridique de 1.000.000$ dans le cas où les victimes d’un accident portent plainte contre vous.

Elle est parfois incluse dans le tarif (dans notre cas chez Avis).

A avoir absolument ! Vérifier le montant de la couverture (min. 1.000.000$).

  • CDW (Collision Damage Waiver) = LDW (Loss Damage Waiver) :

Cette assurance, avec ou sans franchise, couvre les frais de réparation du véhicule loué en cas d’accident, de vandalisme ou de vol (sauf dommages causés aux pneus, vitres et intérieur du véhicule).

Elle est incluse dans la Mastercard Gold (max. 50.000€) et parfois incluse dans le tarif (dans notre cas chez Avis).

A avoir absolument ! Vérifier le montant de la couverture (min. 1000$).

  • TP (Theft Protection) :

Cette assurance couvre en cas de vol du véhicule loué.

Elle est incluse dans la Mastercard Gold (max. 50.000€) et dans CDW/LDW.

A avoir absolument !

  • PAI (Personal Accident Insurance) :

Il s’agit d’une couverture médicale pour vous et les passagers du véhicule loué.

Assez inutile car fait doublon avec votre assurance voyage et Mastercard Gold !

  • PEC (Personal Effect Coverage) = PEP (Personnel Effects Protection) :

Cette assurance couvre vos effets personnels en cas de vol par exemple.

Pas obligatoire ! Si vous faites attention où vous parkez votre voiture et ne laissez pas d’objet de valeurs dedans, elle est franchement inutile.

 

Lorsque vous comparez les tarifs sur internet, vérifiez bien les assurances incluses. Souvent, les assurances de base (SLI + CDW + TP) sont comprises.

 

PRISE EN CHARGEReñise clefs de voiture

Le moment que vous allez passer au guichet de l’agence sur place, sera peut-être un des moments les plus stressants du voyage. En effet, bien que vous ayez choisi toutes les options et assurances que vous souhaitiez lors de la réservation par internet, le gars du comptoir essayera peut-être de vous convaincre de souscrire d’autres potions ou assurances. Gardez votre calme et expliquez-lui que vous n’en voulez pas.

S’il n’y a plus de véhicule dans la catégorie que vous avez choisie, vous serez alors surclassé gratuitement. Dans tous les cas, avant de signer le contrat de location, relisez-le bien. Il sera impossible de réclamer quoi que ce soit par après. Si un dépôt de garantie est demandé (via l’empreinte de votre carte de crédit), demandez à ce que le montant de celui-ci soit indiqué en clair sur votre contrat.

Enfin, vous allez vous rendre à votre véhicule (aucun agent ne vous accompagnera la plupart du temps). Avant de sortir du parking, vérifier bien :

  • L’état de la voiture – faites des photos de tous les éventuelles dommages extérieurs (rayures sur la carrosserie, bosse sur le pare-chocs, …) et à l’intérieur (sièges sales, radio hors-service, …).
  • Que les options que vous avez choisies sont bien présentes.
  • La présence du double des clefs et d’une roue de secours.
  • Le nombre de kilomètres inscrit sur le contrat correspond à celui sur le compteur.
  • Le niveau du réservoir de carburant (qui doit généralement être plein).

 

RESTITUTION DU VÉHICULE

Respectez-bien l’heure limite de restitution du véhicule à l’agence de retour. En effet, en cas de dépassement de quelques minutes, une journée supplémentaire pourra être facturée.

Le retour est très rapide généralement : l’agent fera le tour du véhicule, notera le nombre de miles au compteur et vérifiera le niveau de carburant.

Concernant le niveau de carburant, 2 options possibles selon ce que vous avez choisi lors de la location :

  • Si vous avez souscrit à l’option « Retour avec réservoir vide », ne vous souciez pas du niveau d’essence. Le tout est de rendre la voiture avec le moins d’essence possible. Cette option reste assez chère par rapport au prix réel d’un plein de carburant. Je vous la déconseille car on trouve toujours facilement une pompe peu cher proche du lieu de restitution de la voiture.
  • Deuxième option, il faut rendre la voiture avec le plein complet sinon le plein (le tout ou en partie) vous sera facturé (au prix fort mais pas exagéré non plus).

Lorsque vous rendez la voiture à la fin, celle-ci sera généralement assez sale (poussières, cadavres d’insectes, crottes de pigeons, …). Ne vous inquiétez pas ! Inutile de passer des heures à la nettoyer.

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Quelques conseils supplémentaires :

  • En Californie, vous ne devez pas payer de frais supplémentaires pour un conducteur additionnel, même si vous traversez d’autres états ou rendez la voiture ailleurs.
  • Cela ne sert généralement à rien de prendre l’option ‘GPS’ lors de la location du véhicule. En effet, il existe divers applications ne nécessitant pas internet (maps.me, Sygic, …). Vous obtiendrez un itinéraire précis ainsi que les lieux intéressants (camping, fast food, point de vue, …).Adaptateur USB-Allume cigares
  • Ayez un chargeur USB pouvant être connecté à l’allume-cigare. Ainsi, vous pourrez brancher votre GPS-Smartphone sans problème.
  • Le permis international de conduire n’est pas obligatoire lors de la prise en charge mais reste fortement conseillé afin d’éviter tout ennui avec l’administration ou un shérif pointilleux.
  • Veillez à avoir le kilométrage illimité (ce qui est très souvent le cas).
  • Veillez à avoir toujours un bidon d’eau rempli dans votre voiture. Certains endroits de ce pays sont très chauds et peu habités.
  • Vérifiez bien que l’air-conditionné fonctionne. Sans cela, votre voiture deviendra un sauna dans la Death Valley ou à Las Vegas.
  • Il faut avoir au moins 21 ans pour pouvoir louer une voiture aux Etats-Unis. Pour ceux qui ont entre 21 et 25 ans, vous devrez la plupart du temps vous acquitter d’une surtaxe journalière jeune conducteur.
  • Faire le plein de carburant dans les villes avant d´arriver dans les parcs nationaux. Une fois dans ceux-ci, soit vous ne trouverez pas de pompes, soit celle-ci sera bien plus chère.
  • Garez votre voiture dans les parkings des Fast Food pour obtenir internet gratuitement.
  • Pour dormir gratuitement, rien de tel que les parkings Walmart (voir ici pour obtenir la liste des Walmart ainsi que ceux n’acceptant pas les « overnight parking »).No_overnight_parking