Tops-Flops Cambodge

posted in: Tops-Flops | 0

De cet avant-dernier pays de notre tour du monde, nous n’avions quasi rien préparé et nous n’en attendions rien de grandiose. Finalement, il nous fit découvrir des temples magiques, vivre une expérience enrichissante, se reposer dans un petit coin de paradis et apprendre des histoires bouleversantes. En un court séjour, le Cambodge nous a bien marqué. Pour le récit de nos aventures aux pays des khmers, c’est par ici.

 

The Green School (Kheo Phos): Ce beau projet consiste à éduquer les enfants et les adultes cambodgiens à l’écologie via l’apprentissage de l’anglais. Cette expérience fut la plus enrichissante de ce tour du monde. On est totalement immergé dans la vie de villages khmers. On mange, on dort et on joue avec les locaux. Nous sommes leurs hôtes d’honneurs et on apprend comment ils fonctionnent dans leur tête, comment les villages interagissent et l’inutilité du gouvernement cambodgien. On se réveil au chant du coq chaque quarts d’heure entre 1h30 et 6h du mat. Nous apprenons également qu’ils sont encore très superstitieux (ils croient aux fantômes) et que pour eux, les déchets jetés par terre seront nettoyés lors de la prochaine mousson. Mais surtout on remarque qu’ils ont reçu la technologie sans l’éducation. C’est quand même un plaisir pour nous d’enseigner à ces enfants, de leurs montrer le bon exemple, de partager de bons repas à même le plancher mais surtout de les faire rire.

 

Les temples d’Angkok : Bien que nous les connaissions de nom, nous n’avions jamais rien entendu comme commentaires. Et quelle fut notre surprise de voir que ce site si vaste, si préservé et que cela ne se limitait pas qu’au grand temple d’Angkor Wat (qui n’est clairement pas un de nos temples préféré). Il y a moyen de se perdre dans les dédales de temples en ruines, envahis par la jungle à un tel point où on ne sait plus si ce sont les arbres qui tiennent les murs débout ou bien si c’est l’inverse. Nous avons en particulier bien aimé les temples de :

Ta Nei perdu au milieu des nuages de papillons se soulèvent devant notre passage;

Ta Prohm où la nature a repris ses droits de manière impressionnante (pas pour rien qu’ils y ont tourné Tom Raider);

–  Preah Khan qui est un vrai labyrinthe de couloirs perdus et d’arbres poussant au milieu de tout;

– le coucher de soleil sur le temple de Bayon et ses centaines de visages de Bouddha;

Angkor Wat où la silhouette se dresse dans la clarté naissante du lever du soleil.

Les temples d’Angkor possèdent énormément de charmes et seront vous envoûter à condition que vous les visitiez correctement. Pour cela, il vous faudra prendre le pass de 3 jours (62$/pers.) pour pouvoir faire les temples plus reculés et louer une moto (8$/jour) afin d’éviter la foule (faire les circuits en sens inverse, skipper un temple pour prendre de l’avance puis y revenir par après, … le site de Planete3w donne de très bons conseils à ce sujet-là).

Profitez-en pour boire des verres à Siem Reap, goûter aux Fried Iced Cream en rue et pourquoi pas partir dans un délire en mangeant une happy pizza.

 

Koh Rong Samloem : Cette île est vraiment un petit paradis. Arrivée obligatoire en bateau, plage de sable blanc, eaux turquoises à 30°C, hamacs sous les cocotiers et petits bars cosys sur la plage … mais surtout le calme absolu. Au programme, rien! Baignade, repos, lecture et rédaction du blog. Première vraies vacances depuis le début de ce tour du monde. Pour couronner le tout, nous avons droit à un super upgrade de notre hôtel (Sweet Dreams) qui nous place dans un des bungalows avec vue sur mer.

 

Phnom Penh (Prison S-21, Killings Fields): La ville n’est ni accueillante, ni belle, ni dynamique et les monuments dans le centre (Palais Royal, Pagode d’Argent et Musée National) ne sont pas intéressants. Malgré cette image plutôt sombre de la capitale, celle-ci a su conserver et valoriser intelligemment deux sites symbolisant les horreurs récentes (1975-1979) provoquées par Pol Pot et ses Khmers Rouges:  La Prison S-21 | Musée Tuol Sleng (2h-3h, 6$/pers. avec audioguide) et les Champs de la Mort de Choeung Ek (1h, 6$/pers. avec audioguide). Ces deux lieux sont énormément marquants (l’équivalent de Auschwitz et Birkenau en Europe). Il est très important de d’abord faire la prison avant les champs de la mort afin de suivre le parcours du condamné à mort.

Un petit restaurant à conseiller: Chez Davis’s.  Il fait ses propres nouilles devant vos yeux. Elles sont succulentes tout comme les dumplings et la bière n’est qu’à 0,5$.

 

Battambang : Bien qu’initialement prévue dans notre planning, nous n’y sommes pas allé à un souci avec la compagnie de bus. Et heureusement après coup car même si cela figure dans les lieux d’intérêts du Lonely Planet, tous les voyageurs s’y étant rendu nous ont conseillé de ne pas faire la même bêtise. En effet, la ville n’a rien pour elle et le mieux à faire est de prendre une moto pour la journée et visiter les alentours. Ceux-ci sont agréables mais pas fabuleux. Les 2 seuls intérêts au final résideraient dans une grotte d’où des nuées de chauve-souris s’échappent à la tombée de la nuit et dans la traversée du lac … (25$ tout de même pour ne pas toujours être déposée à Siem Reap) mais les backpackers ayant fait le Myanmar auparavant nous ont dit que cela ne valaient ni la Bat Cave de Hpa-An, ni le lac Inle.

 

Villages flottants (Chong Khneas, Kampong Phluk): Bien que nous souhaitions faire le village flottant Kampong Phluk (Chong Khneas étant trop touristique et trop faux) en compagnie de 3 françaises, nous faisons marche arrière suite au prix élevé de la journée mais aussi à beaucoup d’avis négatifs de voyageurs de notre hostel (et aussi sur Trip Advisor). Pour s’y rendre, il faut débourser 15$/tuk-tuk + 20$/pers. 2h de bateau. Puis une fois sur place, ils demandent encore 5$/pers. pour voir la Forêt Inondée qui est au final la seule chose intéressante. Il semblerait que ce lieu ne vaudrait la peine que de novembre à mars lorsque le niveau du lac est élevé.

Ayant déjà vu les îles flottantes de Puno (Pérou) et les villages flottants du lac Inle (Myanmar) et ayant été à chaque fois déçu par le côté commercial et non authentique, nous ne regrettons pas d’être restés sur la terre ferme et d’avoir testé le combo Happy pizza + Oil massage … ça déchire!!

 

NB: La nourriture au Cambodge, c’est pour le meilleur comme pour le pire. En effet, ils mangent des insectes (scarabées, criquets, asticots, tarentules) à toutes les sauces, d’un autre côté, ils ont des plats succulents peu connus.


Cette page reprend les activités, les lieux et les coutumes que nous avons préférés ou moins appréciés. Il s’agit ici de notre propre avis après n’avoir vu qu’une partie plus ou moins représentative du pays et il est évident que tout le monde ne vivra pas la même expérience que nous.

 

LÉGENDE :

Coup de cœur: Lieux dont nous n’attendions pas beaucoup (ou que nous ne connaissions pas) et qui fut une réelle surprise pour nous. => À voir absolument quel que soit la durée de votre séjour dans la région !

Wow: Lieux très connus du grand public et qui n’ont pas déçu nos attentes. => À voir absolument quelle que soit la durée de votre séjour dans la région.

Like: Lieux qui apportent un réel plus à la région et qui valent la peine de s’arrêter. => À essayer de caser dans votre itinéraire.

Bof: Lieux sans grands intérêts et qui ne nous laisseront pas de souvenirs particuliers mais qui ne sont cependant pas déplaisants non plus. => À voir si vous avez du temps et que votre itinéraire vous fait passer à côté.

Nul: Lieux qui nous laisseront plutôt un mauvais souvenir de la région (en tout cas pas un bon) et dont vous aurez peut-être l’impression d’avoir perdu votre temps et votre budget. => À ne pas inclure dans votre itinéraire.

A éviter: Lieux qui, selon nous, ne sont pas agréables à visiter et qui n’ont aucun intérêt pour la région. => À fuir à tout prix même s’ils sont renseignés dans certains guides touristiques.

 

Laisser un commentaire