Tops-Flops Vietnam

posted in: Tops-Flops | 0

Le Vietnam fut le pays coup de cœur de notre tour du monde. Il a tellement à offrir: paysages, gastronomie, culture, histoire, activités, rencontres. Cependant le Vietnam peut être très mal perçu lorsque les touristes ne prennent pas le temps de le faire correctement (>1 mois pour l’ensemble ou >2 semaines pour le nord), se cantonnent qu’aux zones réputées (Baie d’Halong, Sapa, HCM, Muiné) ou encore lorsqu’ils n’osent pas enfourcher une moto et se passer des services banaux des agences. Privilégiez clairement le nord et le centre que le sud du pays.

 

Voici les lieux, activités et coutumes que nous avons appréciés ou moins pendant notre séjour d’un mois au Vietnam (mai à juin 2017). Pour le récit de nos aventures dans le nord du pays, c’est par ici. Et pour celui de notre périple dans le centre et le sud, c’est par !

 

Hoi An : Notre ville préférée d’Asie (voire du Tour du Monde). Qu’il fait bon y flâner sous les lampions multicolores à la tombée de la nuit. Le centre piétonnier le long de la rivière est très calme et propice pour le shopping et les photos. Hoi An est l’endroit idéal pour acheter des souvenirs divers à petits prix et se faire faire des robes ou costumes sur mesure à prix défiant toute concurrence (20-30$), une bonne excuse pour rester quelques jours de plus à flâner dans les rues, se relaxer à la piscine de l’hôtel, déguster parmi les meilleurs plats d’Asie petits prix, visiter les temples alentours ou bien faire de la plongée au large des îles Cham. Si vous voulez éviter la foule et la chaleur, levez-vous au petit matin afin d’observer des vietnamiens devant leurs maisons et prendre des photographies dignes de grands reporters.

 

Bac Ha et son marché dominical : Décision de dernière minute en descendant du train à Lao Cai (1h30, 100k VND/pers.), ce fut un de nos meilleurs choix de voyage. Le petit village de Bac Ha possède quelque chose de rare au Vietnam: un marché traditionnel totalement authentique où rien n’est à vendre aux étrangers. Les rares touristes présents peuvent déambuler entre les étales vendant toutes les parties de tous les animaux possibles de trouver dans la région et le marché des animaux où toutes les ethnies de campagnes alentours viennent vendre ou acheter leur buffle, poulet, chien ou cochon. Ce qui est impressionnant est que les femmes locales se parent de leurs costumes traditionnels. Nous avons également fait une trouvaille dans la campagne alentour non mentionnée dans les blogs ou guides touristiques. Nous prenons des scooters pour aller voir la petite cascade de Ban Pho à 7,6 km au nord-ouest de Bac Ha. Le chemin pour y aller monte bien mais c’est magnifique. Arrivé à la cascade, celle-ci ne paie pas de mine mais somme étonnée de voir une dizaine de moto alors qu’il n’y a que 2 ados se baignant dedans. En remontant le cours d’eau, nous arrivons dans une sorte de vallée sacrée remplie de rizières. C’est à couper le souffle. Tous les paysans travaillent à labourer la terre ou repiquer le riz.

 

 

Van Long et Hang Mua : Ces deux lieux font parties de la « Baie d’Halong terrestre« . À Van Long  (50k VND/pers.), on vous emmènera à bord d’un petit radeau sur des marais et à travers des montagnes sorties toutes droites de terre (paysage qui a servi pour le film King Kong). Une fois passer une grotte, vous arrivez dans une vallée tout entourée de montagnes où vous entendrez résonner les cris une espèce endémique de singes et vous aurez peut-être la même chance que nous d’en apercevoir. Ici, contrairement à Tam Coc (190k VND/pers.) ou Trang An (200k VND/pers.), il y a que très peu de touristes le matin (<10h30), ce qui évite à ce lieu de perdre son charme.

Pour le second, Hang Mua (100k VND/pers.), il faut utiliser ses jambes afin de gravir quelques centaines de marches afin d’atteindre un magnifique point de vue sur la vallée de Tam Coc et de prendre de belles photos avec un long dragon photogénique.

 

Hanoï et ses spécialités culinaires : Grâce à ses Egg Coffees (25.000 VND), ses Banh Mi (30.000 VND) et ses pains au chocolat (10.000 VND) ainsi que par l’ambiance du vieux quartier, Hanoï a réussi à nous redonner un bon moral après une nuit blanche dans un aéroport sur-climatisé et un poste de douane compliqué… c’est pour vous dire comment on l’a apprécié ! Dans les rues de la vieille ville, on trouve tout à acheter et à manger (encore plus qu’à Bangkok), en particulier des « North Fake » et autres vêtements de sport pas cher. Autour du Lac de l’Epée, le week-end, c’est relax. Pas un coup de klaxon et il est amusant d’observer les vietnamiens se détendre en achetant des brols inutiles (tiennent sûrement cette habitude de leur voisin chinois), jouer au « volley-foot » ou faire du saut à la corde. Puis Hanoï nous a enfin prouver que l’Asie pouvait avoir des musées intéressants: Prison Hoa Lo (1h, 30.000 VND), Musée de l’histoire vietnamienne, …

 

Baie de Lang Ha : Moins connue que sa voisine, la populaire Baie d’Halong, elle possède le charme que cette dernière a perdu quand elle s’est vue ensevelir sous les marées de touristes asiatiques. En effet, la Baie de Lang Ha, situé entre celle d’Halong et Cat Ba, offre exactement le même paysage grandiose mais sans les hordes de jonques bruyantes, sans les paquets de détritus flottants sur l’eau et avec quelques petites plages sympathiques pour s’y baigner ou rencontrer des singes. Si vous allez là-bas, prenez soit un tour de 3j/2n (une sur le bateau et une sur terre) à partir d’Hanoï ou bien 1j/1n à (sur le bateau ou sur Monkey Island) à partir de Cat Ba.

 

Parc aquatique abandonné de Ho Thuy Thien (Hué) : Endroit ne figurant ni dans les guides touristiques et ni proposé par les tours opérateurs, c’est vraiment quelque chose d’unique en son genre en Asie. Vous aurez l’impression de visiter une ville fantôme de l’ex-URSS. Vous pouvez aisément vous imaginer les fantômes du passé déambuler et s’amuser dans les divers attractions d’il y a une quinzaine d’années. Les lieux ont été réoccupé par les graphitis et les végétaux ce qu’il lui confère un paradis pour les photographes amateurs.

 

Faire de la moto : Comment imaginer le Vietnam sans moto … No way!!! Si vous voulez pleinement profiter de ce pays passionnant (en particulier le nord), il vous faudra enfourcher une moto pour la journée afin de vous éloigner des zones touristiques et ainsi découvrir des paysages avec encore du charme et des locaux authentiques (çàd non perverti par l’argent). La sensation d’avoir les cheveux dans le vent procure un plaisir fou, spécialement lors de grosses chaleurs (!!! aux coups de soleil sur les bras). Le nord (boucle Hanoï – Ha Giang – Sapa) se prête super bien à cette expérience (10 jours) ainsi que le tronçon entre Hué et Hoi An (1 jour) qui vous emmènera au-dessus du superbe col de Hai Van, autour de lagunes et dans les Elephants springs. Il est possible également de louer des motos à la journée. Comptez 4-6$/jour pour la location d’une moto (+2$/plein complet) et 200-250$ pour l’achat d’une moto à Hanoï ou HCM.

 

Dalat (Crazy HouseLinh Phuoc Pagoda et Maze Bar): Situé dans les montagnes du sud, Dalat sera notre pause fraîcheur après l’enfer de Hoi An. Ici, on a un aperçu tout autre du Vietnam: son art contemporain ou bien sa folie, comme vous voudrez. La Crazy House (45min., 40.000 VND/pers.) est un mix étonnant entre du Gaudi et Alice au pays des merveilles où on a envie de suivre le lapin blanc. C’est vraiment très chouette et rêveur. La pagode Linh Phuoc (gratuit) est la plus spéciale de toutes celles visitées en Asie. La partie immergée de la pagode est assez kitsch tandis que les sous-sols vous conduiront à travers les représentations de l’enfer bouddhiste (même style que le musée dans le Bouddha couché de Win Sein Taw Y’a au Myanmar sauf qu’ils ont mis les lumières d’ambiances et les bruits de torturés). Quant au Maze Bar, c’est un vrai labyrinthe se situant sur une dizaine de demi-étages où on pourrait y chercher ses amis pendant toute une nuit. En-dehors de ces 3 lieux, Dalat et ses alentours n’ont rien d’exceptionnels. En une journée complète, vous aurez fait le tour et vous pourrez savourer le soir un délicieux Hot Pot (style de fondue bourguignonne) qui vous rappellera les Alpes.

 

Ho-Chi-Minh Ville : Sans charme et pourrait être totalement dépourvue d’intérêt s’il n’y avait pas le musée le Musée des souvenirs de guerre (2h30, 15.000 VND/pers.) qui est vraiment très marquant ainsi que le Palais de la réunification (1h, 40.000 VND/pers.).La place devant la cathédrale et la poste centrale est sympathique.

 

Les transports : Bien que les bus de nuit couchettes soient confortables (mais pas toujours propres), l’amabilité mortuaire des vietnamiens et l’organisation pourrie du système rendra les trajets désagréables. En effet, les bus ont l’art de s’arrêter tout le temps pour faire monter des vietnamiens bruyants (plus que le nombre de sièges) et vous feront changer de bus en plein milieu de la nuit pour finalement vous débarquer à une heure débile et à endroit débile où une horde de moto-taxis vous harcèleront avant même d’avoir posé un pied en dehors du bus. Rajouter à cela des toilettes pas toujours présentes et un système d’Open Bus Ticket (42$/pers. 6 tronçons) pas 100% fonctionnel.

 

Baie d’Halong, Sapa et Tam Coc : Les vietnamiens sont décidément les rois pour gâcher leurs lieux censés être les plus beaux. Déposer quelques gros hôtels au milieu du paysage, mettez-y des karaokés sans limitations sonores, des taxes exorbitantes, une foule de chinois bruyants et saupoudrer tout cela par quelques habitants (voire enfants) habillés en tenue d’ethnies locales qui vous harcèleront dans la rues et vous obtiendrez les hauts lieux du Vietnam. C’est pourquoi il vous faudra une moto et suffisamment de temps si vous souhaitez réellement apprécier ce pays complexe.

 

NB: D’après plusieurs backpackers croisés (pas des touristes australiens à la noix), la boucle Ha Giang-Lac Ba Be en moto semble vraiment superbe à faire. Ils ont kiffé les paysages et le sentiment d’être loin des routes touristiques. Par contre, concernant les stations balnéaires de Muiné et Nha Trang, il faut soit ne pas s’être renseigné du tout (et avoir pris l’Open Bus Ticket classique), soit être un toutou en quête de branle et d’alcool pour s’y arrêter. Concernant la DMZ (équivalent des tunnels Cu Chi à HCM) et des marchés flottants du Delta du Mékong, cela ne semble pas avoir marqué les esprits des backpackers rencontrés.


Cette page reprend les activités, les lieux et les coutumes que nous avons préférés ou moins appréciés. Il s’agit ici de notre propre avis après n’avoir vu qu’une partie plus ou moins représentative du pays et il est évident que tout le monde ne vivra pas la même expérience que nous.

 

LÉGENDE :

Coup de cœur: Lieux dont nous n’attendions pas beaucoup (ou que nous ne connaissions pas) et qui fut une réelle surprise pour nous. => À voir absolument quel que soit la durée de votre séjour dans la région !

Wow: Lieux très connus du grand public et qui n’ont pas déçu nos attentes. => À voir absolument quelle que soit la durée de votre séjour dans la région.

Like: Lieux qui apportent un réel plus à la région et qui valent la peine de s’arrêter. => À essayer de caser dans votre itinéraire.

Bof: Lieux sans grands intérêts et qui ne nous laisseront pas de souvenirs particuliers mais qui ne sont cependant pas déplaisants non plus. => À voir si vous avez du temps et que votre itinéraire vous fait passer à côté.

Nul: Lieux qui nous laisseront plutôt un mauvais souvenir de la région (en tout cas pas un bon) et dont vous aurez peut-être l’impression d’avoir perdu votre temps et votre budget. => À ne pas inclure dans votre itinéraire.

A éviter: Lieux qui, selon nous, ne sont pas agréables à visiter et qui n’ont aucun intérêt pour la région. => À fuir à tout prix même s’ils sont renseignés dans certains guides touristiques.

 

Laisser un commentaire